TOPINAMBOUR

Faute de temps pour mes propres recherches , j’ai simplement plagié cet article. Vous trouverez l’original ICI  avec un très bon article sur ce légume

Voici quelques façons de le cuisiner : Brossez avec douceur les aspérités et circonvolutions du légume. Les mettre dans une grande casserole d’eau froide salée et porter à ébullition lente (sinon le topinambour explose, prend l’eau et termine à la poubelle navrant ..) Surveiller, le temps varie souvent selon l’âge du légume, frais récolté il sera plus ferme, plus vieux il cuira plus vite… Piquer le légume il doit rester un peu ferme . Ensuite le passer à l’eau froide et peler… Les choses deviennent plus simples, enfantines, comiques même et l’âme créatrice se révèle. D’abord ça sent bon et puis c’est beau, la chair est nacrée.

La voie authentique : Une fois cuits et épluchés, détailler les topinambours en gros cubes ou grosses rondelles, sautez au beurre clarifié ou à la graisse d’oie, salez, poivrez au moulin et saupoudrez de cerfeuil frais. Délicieux.

La voie Royale : Epluchés à l’économe, taillés en rondelles épaisses et sautés à cru. Sublissime ! Vous pouvez voir la technique complète des topinambours sautés à la crème !

La voie gourmande : Bouillir cette satanés crème à 35% de MG, et plonger les cubes de topinambours préalablement cuits à l’eau et maintenus fermes. Regarder s’opérer la liaison et servir avec des herbes fraîchement ciselées qui suffiront à apporter l’air frais dans ce plat assez riche.

Somptueux. Fabuleux : Cuire quelques tagliatelles fraîches al dente, graisser à l’huile d’olive. Disposer sur l’assiette quelques tagliatelles en nid. Poser les dés de topinambours à la crème au centre avec un salpicon (petits dés ) de homard, langouste, ou quelques gambas.

 Classique mais néanmoins délicieux : Cuire et éplucher les tubercules et les réduire en purée avec quelques pommes de terre (3/4 topis et 1/4 pommes de terre). Salez, poivrez et liez au beurre ou à la crème. Formez des quenelles à l’aide de 2 cuillers à soupe et servir en garniture de viande ou de poisson.

Rustique et terroir : Cuire à l’eau pommes de terre et topinambours (50/50), égoutter et écraser grossièrement à la fourchette avec du beurre frais et parsemer quelques lamelles de truffe ciselée. Voir ici.

Quotidien : En potage. Seul ou avec de la romaine par exemple.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :